Développement personnel, Motivation

LA PUNCHLINE DU JOUR.

@Regrann from @dopetonmental – La #punchlinedujour sur www.dopetonmental.com…
#anthonyrobbins @tonyrobbins #dopetonmental #developpementpersonnel #motivation – https://www.instagram.com/p/Bl4qVIoFOqz/?utm_source=ig_share_sheet&igshid=c7vtjk7iaj5c

Regrann App – Repost without leaving Instagram – Download Here : http://regrann.com/download

Business, Développement personnel, Liberté financière, Motivation, Napoleon Hill, Subconscient, zone de confort

COURAGE VS. PEUR

Juillet 2018. Je vous dresse le tableau. Nous sommes à un apéro chez de bons amis un soir de semaine. Nous sommes une dizaine de personnes et nous nous connaissons tous sans forcément nous fréquenter régulièrement. Il y a parmi nous un chef d’entreprise. Je l’ai croisé quelques fois mais nous n’avons jamais vraiment eu l’occasion d’échanger. En fait, je ne sais pas grand chose de lui. L’image que j’en ai est que c’est quelqu’un qui sort de l’ordinaire: style très branché, pas mal d’humour, assez cinglant et très créatif et fréquentant pas mal de stars. Le genre de personne qui ne passe pas inaperçue lorsque tu la croises mais dont tu ne peux imaginer qu’elle est un entrepreneur redoutable.

Pas mal de difficultés à l’école, pas de bac, ayant quitté l’école à 17 ans, ayant travaillé de nombreuses années pour une très grosse boîte française. Bon poste auprès du directeur de cette entreprise.

Après quelques blagues et quelques blablas très sympathiques et très « communs », mon cerveau décroche car je suis entourée de boucles. Je m’aperçois pour la première fois que lorsqu’on est engagé dans un processus de développement personnel, on a parfois du mal à se connecter aux autres, à ceux qui n’ont pas le même mindset, ce qui est le cas de 95% des gens. Alors que je discutais de la pluie et du beau temps avec plaisir auparavant, je me trouve de plus en plus silencieuse: je n’interviens plus autant dans les conversations et lorsque je parle à quelqu’un, mes réponses ont un tel décalage avec ce qu’attend mon interlocuteur qu’il ne sait pas quoi répondre en retour. Généralement celui-ci attend une réplique basique, terre à terre. Mais toucher une corde sensible en une réponse fait briller soudainement ses yeux de curiosité… « qu’a-t-elle voulu dire par là? », pense-t-il les yeux levés en haut à gauche?

Je laisse travailler son imagination et mon subconscient…qui capte soudainement une phrase, et celle qui tombe ce soir là aiguise soudainement ma curiosité : « j’avais un super poste avec un super salaire, mais j’ai compris que si je restais là je ne serai jamais riche ». Voilà l’entrepreneur qui parle. Alors que les uns et les autres picorent les saucisses cocktail et les canapés sans aucune autre réaction, cette phrase me fais bondir:

« Qu’est ce que tu veux dire par là? », lui dis-je.

Il me répond: « je sentais qu’il fallait que j’avance, que je sorte de mon petit confort et j’ai trouvé un projet fou et original » (celui qui marche très très bien aujourd’hui). « Alors on a sauté le pas avec ma femme ».

Et celle-ci d’enchaîner : « personne ne croyait que ça allait marcher », me dit-elle. « Nous, nous étions sûrs que si, donc nous n’avons pas écouté les gens, on savait au fond de nous que ça allait cartonner ».

Je lui demande s’il lit, et connaît les livres de Napoleon Hill par exemple. Il se marre et me rétorque: « moi, lire? Non je ne lis pas, mais je suis malin! »Plus malin que le Diable, me dis-je intérieurement, en pensant au livre de M. Hill… Voilà un homme qui n’a jamais touché au développement personnel de sa vie, qui ne lit pas, ne s’est pas formé, mais qui a une idée de la liberté financière extrêmement précise et puissante, qui croit en lui et en ses rêves.

Cette conversation me fait jubiler. Soudain, il se tourne vers moi et me demande quel est mon projet? Je lui explique les grandes lignes à lui ainsi qu’à sa femme. Il me balance d’emblée le nom de quelqu’un qui peut m’aider sur un point particulier. Je constate qu’il n’est pas du genre à perdre du temps. J’ai le nom, le numéro, alors je prends exemple sur lui, je ne perds pas de temps non plus: je contacte cette personne dès le lendemain, nous échangeons par téléphone, par mail et nous fixons un nouvel échange pour la rentrée pour faire avancer mon projet.

L’entrepreneur me dit: « t’y crois à ton projet? ».

« Bien sûr que j’y crois! », lui dis-je.

« Si tu n’y crois pas, ne le fais pas. Mais si tu y crois, n’écoute pas les gens qui te diront que ça ne marchera pas. Fonce, n’attends surtout pas que tout soit parfait. Tu fais des efforts énormes pour te former, mais il faut sauter le pas. Sinon, d’autres le feront à ta place. Et si ton projet ne fonctionne pas tout de suite, tu trouveras le moyen qui débloquera les obstacles et qui fera qu’il marchera; ça ne se fait pas forcément du jour au lendemain, mais si tu y crois, ça ne peut pas ne pas marcher ».

Il se tourne alors vers une jeune femme ayant travaillé longtemps, comme son mari, dans un grand restaurant étoilé à Paris. Ceux-ci ont déménagé dans notre ville il y a peu et chacun travaille maintenant dans un restaurant différent, elle en salle, lui en cuisine. Ils ne comptent pas leurs heures. Ils ont pour projet (lointain) d’ouvrir un restaurant. L’entrepreneur demande à la jeune femme: « c’est pour quand le restau? ».

Elle a l’air gêné. L’air de ne pas trop y croire. L’air que j’aurais eu il y a quelques mois encore si on m’avait parlé d’un de mes projets. Est-ce vraiment ce qu’elle veut finalement? Elle lui répond: « je sais pas trop… ».

Il lui dit: « J’investis dans ton projet si tu veux. Vous venez de Paris avec ton mari avec un background en or. Apportez de la plus value maintenant. Plus le temps passe, moins vous pourrez jouer là dessus. C’est maintenant qu’il faut vous démarquer. Tu as une carte à jouer et c’est maintenant qu’il faut la jouer ».

« Je ne sais pas trop… », dit-elle. « Trop de risques… ». J’ai compris que la peur les empêche d’agir elle et son mari. La peur ou la croyance limitante. Ces barrières qui nous font baigner dans notre confort et nous empêchent de vivre nos rêves au prix d’un certain inconfort temporaire.

L’entrepreneur poursuit: « Tu ne prends pas de gros risques, tu as peur de quoi exactement? ». Elle ne sait pas. Comme des millions de personnes sur cette planète ne savent pas ce qui les empêchent d’agir.

En arrivant à cet apéritif, j’étais un peu perdue par rapport à mon processus de développement personnel. Ce soir là, j’ai la certitude qu’une « force », que « quelque chose » a mis sur mon chemin ces personnes et ces échanges. J’ai vu et écouté en l’espace d’une heure, telle une spectatrice, ce que deux états d’esprit différents peuvent faire dans leur vie. Quels chemins ils empruntent et quels rêves ils poursuivent. J’ai su en me couchant cette nuit là, que j’avais choisi le bon chemin.

 

Pensée du soir

LA PENSÉE DU SOIR.

@Regrann from @dopetonmental – Hello les amis, qu’en pensez-vous?
#dopetonmental #penséedusoir #developpementpersonnel #motivation
www.dopetonmental.com – https://www.instagram.com/p/BlvxcMPFcS8/?utm_source=ig_share_sheet&igshid=1ckdxn30borc8

Regrann App – Repost without leaving Instagram – Download Here : http://regrann.com/download

Pensée du soir

LA PENSÉE DU SOIR.

@Regrann from @dopetonmental – Hello les amis, la #penseedusoir à méditer pour ceux qui sont en panne d’inspiration… Bonne soirée les amis !
#dopetonmental #penseedusoir #developpementpersonnel #motivation
www.dopetonmental.com – https://www.instagram.com/p/Blqn24bHnkL/?utm_source=ig_share_sheet&igshid=b94iciaud99

Regrann App – Repost without leaving Instagram – Download Here : http://regrann.com/download

Motivation, Punchline du jour

LA PUNCHLINE DU JOUR.

@Regrann from @dopetonmental – Hello les amis que pensez vous de la #punchlinedujour ?
www.dopetonmental.com
@proctorgallagher #dopetonmental #punchlinedujour #motivation #developpementpersonnel – https://www.instagram.com/p/BlkAF0rlyVX/?utm_source=ig_share_sheet&igshid=1w3uos5eokrul

Regrann App – Repost without leaving Instagram – Download Here : http://regrann.com/download